Bad buzz #laRedoute : le prix du tee-shirt augmente

Bad buzz #laRedoute : le prix du tee-shirt augmente

l’histoire en quelques mots

En quelques mots rapides donc car nous n’avons pas besoin de réexpliquer ce qui a déjà été relayé par bons nombres de médias web (next.liberation.fr, madmoizelle.com, koreus.com, minutebuzz.com, francesoir.fr), facebook et twitter en tête. Et même via la télé et la radio (notamment lors du petit journal de Yann Barthès sur canal, le JT de TF1 ou la matinale de Virgin Radio)

Avant hier donc (le 04 janvier), le site e-commerce La Redoute a été victime du premier bad buzz de l’année. Il est venu d’une photo sur le site e-commerce de la marque montrant au premier plan des enfants sur la plage portant la nouvelle collection…et au second plan un homme nu dans l’eau.

De là, s’en est suivi un nombre incalculable de posts sur facebook et twitter reprenant la nouvelle (nos murs ont tous été innondés de la même info en quelques minutes seulement). Et quelques (longues) minutes plus tard la réaction de La Redoute sur sa page facebook :

bad buzz la redoute

 

Le vrai Buzz n’est pas celui qu’on croit

Mais le vrai buzz n’est pas tant cet homme nu sur la photo même si celui-ci a beaucoup fait réagir (+ de 1000 commentaires sur le mot d’excuse de la page redoute france) ! D’ailleurs à qui la faute ? le photographe ? le retoucheur ? l’intégrateur web ? le responsable produit ? le responsable e-commerce ? tous ?

Le vrai buzz c’est surtout 2 choses :

1) la faute d’orthographe sur le tee-shirt : « holyday » au lieu de holiday.

2) la hausse du prix sur le tee-shirt en question puisqu’il est passé de 8.99€ pour la version avec monsieur tout nu à 9.99€ sans le monsieur…alors une seule question….pourquoi ?

Il semble en tout cas que les équipes soient plus réactives pour majorer un prix que pour retirer une photo en quelques secondes…La Redoute miserait-elle sur ce buzz pour vendre ce tee-shirt avec faute histoire de déstocker un peu…?


bad buzz la redoute

Et les vrais gagnants sont…

Certaines marques ont joué de leur imagination pour profiter de ce buzz et grapiller un peu de visibilité.

Voici 2 exemples : Orangina qui fait dans le classique mais efficace (remplacement de l’homme tout nu par leur célèbre ours) et Tippex qui est un peu plus original :


Sans oublier les nombreux détournements « anonymes » qui ont eu lieu et que vous pouvez retrouver notamment sur laredouteenvacances.tumblr.com. Extraits…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article rédigé par : Thomas Bourghelle – cabinet Advisia-Conseil // conseils et stratégie e marketing // accompagnement e-commerce Lille