Consultant e-commerce...qu'est ce que c'est ?

Consultant e-commerce…qu’est ce que c’est ?

Tout est parti d’une simple conversation privée…

Hier, jour de l’Ascension et donc de repas de famille par excellence, j’ai du me prêter au grand jeu du « explique nous alors finalement, c’est quoi ta boite ? »

Après quelques minutes sur la création de COJT, sur l’association à 50-50, sur les valeurs que nous défendons et ce que nous apportons au client, je croyais m’en être plutôt bien sorti devant un public non-averti…jusqu’à cette phrase…

« donc toujours en agence web finalement… »

Et non….Perdu !

J’ai donc repris mon explication au travers d’un jeu de questions/réponses….que je vous propose de découvrir afin de cerner notre conception du métier de consultant e-commerce

1) Qui sont vos clients alors ?

Ils sont assez hétéroclites, ce sont :

– Des entrepreneurs qui ont une idée mais qui ont besoin d’être guidés depuis le prévisionnel jusqu’à la mise en route,

– Des entreprises existantes qui veulent se lancer dans le e-commerce, et qui ne savent pas par où commencer,

– Des entreprises qui y sont déjà mais pour lesquels ça ne marche pas assez bien,

– Des acteurs établis du marché et e-commerçants chevronnés qui ont besoin d’une compétence sur un domaine particulier, d’une formation, d’une conférence…

2) Ok, donc toi tu les guides… mais en quoi exactement ?

Les entreprises qui se lancent dans le e-commerce conçoivent parfois leur projet uniquement par le fait d’avoir un site e-
commerce
et commettent de ce fait des erreurs qui pourraient être fatales (lire également l’article bien-construire-son-budget-e-commerce)

Ils organisent alors un appel d’offres sans même avoir pensé le site e-commerce par eux-même car de toute façon ça, ce sera le boulot de l’agence web…

Notre rôle est donc de faire comprendre au client que lancer une activité e-commerce, ce n’est pas simplement lancer un site et attendre…Mais au contraire un ensemble de paramètres à penser, une stratégie e-marketing à construire et une organisation à mettre en place.

Car le site e-commerce n’est finalement qu’un outil parmi d’autres…Il faut appréhender l’ensemble des leviers e-marketing pour construire son plan (actions e-marketing, de communication, relation client, gestion des stocks…)

En tant que consultant e-commerce, nous définissons donc avec le client les besoins nécessaires au bon démarrage du projet en fonction de plusieurs paramètres dont font parti notamment : le budget, les objectifs, les produits mis en vente, l’organisation, le rôle de chaque acteur (le e-commerçant s’occupe-t-il de tout ? délègue il l’ensemble ?) etc…

Le rôle du consultant e-commerce est de compléter la vision métier du client par son expertise e-marketing qui dimensionnera le projet commerce à court terme en projet e-commerce à moyen terme.

3) D’accord donc en fait tu conseilles le client sur ce qui existe et après il se débrouille ?

Pas tout à fait…le rôle du consultant e-commerce chez Advisia ne se limite pas un passage en revue des leviers e-marketing, mais bien à un accompagnement global. Si notre rôle peux se limiter à l’étude et la définissions de la stratégie e-marketing, nous intervenons également :

  • Au niveau technique et fonctionnel : trouver la solution qui sera la mieux adaptée au projet (et dans certains cas, le
    partenaire qui sera à même de mettre en place cette solution). A ce niveau pas de recette miracle ou de règle universelle : chaque projet est différent et la solution choisie devra répondre aux besoins fonctionnels du client, être la plus évolutive possible, respecter le budget…
  • Au niveau des contenus : que dit-on ? comment ? qui rédige ? comment facilite-t-on le référencement naturel ?
  • Au niveau du plan marketing : quelles actions e-marketing allons-nous mettre en place pour accroitre le trafic qualifié sur le site, générer des ventes, fidéliser les clients…
  • Au niveau de l’organisation : la logistique, le e-marketing, la gestion commerciale, les mise à jours du site…Que fait-on ? Qui le fait ? Et comment ?
  • Au niveau du cahier des charges qui vient synthétiser l’ensemble des paramètres évoqués ci-dessus.C’est le document qui va permettre au client de briefer les agences ou au consultant e-commerce de mener un appel d’offres avec le client.

 

4) Donc ton rôle est d’éviter que ton client fasse des erreurs et de tout faire pour qu’il se pose sur son projet avant de se lancer…

Tout à fait :

  • Eviter de se perdre dans des devis allant de 2000€ à 20 000€,
  • Eviter les devis « enveloppe » ou tout (mais surtout rien) est compris dedans : plus le brief est complet et précis, plus l’agence peut (et doit) deviser au mieux la prestation.
  • Eviter encore plus les solutions low cost alléchantes où cela ne coute rien (forcément cela n’appartient pas au client)

 

5) Mais alors, c’est quoi la différence avec les agences ?

Les agences web ne s’occupent pas de tout cela : leur job est de faire un site e-commerce qui fonctionne et qui corresponde aux attentes du client : pas de l’aider àdéfinir celle-ci.

Et quand bien même l’agence l’aiderai sur ce point, elle va réaliser son site internet ! Donc elle ne peut pas être totalement détachée, avoir la prise de recul nécessaire pour un conseil juste. Elle orientera forcément ses préconisations (consciemment ou inconsciemment) suivant ses composantes internes et se focalisant sur elle-même (Quelle est la technologie que je maîtrise le mieux ? Quels sont les budgets que je pourrais glaner en plus du site ? Qu’est ce qui ira le plus vite à mettre en place…) plutôt que sur le projet du client.

A l’inverse, en tant que cabinet conseil web indépendant, détaché de toute équipe de production, nous fondons nos recommandations en fonction du projet et non en fonction de ce que nos équipes savent produire.

Par contre nous avons un réseau assez élargi pour aiguiller notre client vers les partenaires les plus compétents (lire aussi Notre métier ? construire LA dream Team autours de votre projet)

 

6) Donc tu n’interviens jamais dans la mise en place ?

Cela dépend des projets : sommes-nous légitimes sur telle ou telle partie ? Est-ce notre coeur de métier ? Qu’est ce qui sera le mieux pour la réussite du projet ?

Et du client qui pourra, une fois la stratégie élaborée suite à notre accompagnement :

  • Soit gérer lui-même le projet avec ses prestataires habituels mais nous garder en accompagnement e-marketing comme point de contrôle.
  • Soit nous missionner en temps que chef de projet e-commerce mais via ses prestataires habituels,
  • Soit nous déléguer le projet dans sa globalité, nous confiant ainsi le rôle de responsable emarketing externalisé : charge à nous de sélectionner les partenaires compétents, de diriger le projet et de l’accompagner dans l’évolution de son activité.
  • D’autres rôle plus précis peuvent être défini : trafic manager, coordinateur de projet, transfert de compétence…

 

Pour en savoir plus, consultez :

– nos valeurs www.cojt.fr/e-marketing-strategie

– nos types d’interventions : www.cojt.fr/e-marketing-businescases

– notre méthodologie www.cojt.fr/plans-e-marketing

Et si vous en avez l’envie et le besoin, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous échangions sur votre projet : http://www.cojt.fr/projet-e-marketing/

 

Rédigé par : Thomas Bourghelle – cabinet COJT-Conseil // conseils et stratégie e marketing // accompagnement e-commerce Lille

Partie numéro 3 inspirée des réflexions de Ludovic Passamonti