Les règles du jeu risquent de changer pour les e-commerçants...

Les règles du jeu risquent de changer pour les e-commerçants…

Frédéric Lefebvre, le secrétaire d’Etat chargé du Commerce et de la Consommation a annoncé la mise en place de dates fixes pour les soldes en ligne au plus tard pour 2012.

Une annonce qui fait suite à la remise d’un rapport du Credoc (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie) et de l’IFM (Institut Français de la Mode) sur « L’Impact du e-commerce en matière de Soldes et de Promotions. Rapport qui se conclut sur une série de recommandatations, dont « l’application d’une date unique de soldes au niveau national pour les sites Internet. Projet déjà voté par le Parlement le 29 mars dernier.

Voici quelques recommandations qui vont changer la donne du e-commerce

– l’obligation de faire apparaître la date du prix de référence mentionné sur les produits des saisons précédentes, ce qui visent notamment les ventes privées.

– la suppression de la clause du délai de validité des prix sur Internet.

– en cas de litige, le recours à la DGCCRF plutôt qu’au procureur de la République qui, classent souvent les affaires sans suites.

– harmonisation internationale sur les dates de soldes, les règles de promotions, la définition commune du prix de référence, l’encadrement des ventes à perte,

– création d’une instance de concertation inernationale mêlant élus, professionnels et consommateurs.

– obligation faite aux professionnels de présenter des informations pré-contractuelles aux consommateurs

 

Article rédigé par : Thomas Bourghelle – cabinet Advisia-Conseil // conseils et stratégie e marketing // accompagnement e-commerce Lille