revue de presse : et si le mobile était déjà dépassé ?

revue de presse : et si le mobile était déjà dépassé ?

Extraits que nous avons jugé intéressants du point de vu de Dimitri Dautel, directeur d’Havas Digital Mobile, qui livre à www.e-marketing.fr un état des lieux du marketing mobile en France

 

« Depuis 2004, j’entends autour de moi que chaque année est l’année du mobile. Mais non, 2011 n’a pas été l’année du mobile et 2012 ne le sera pas non plus. »

En effet la crise passant par là, il semble que le mobile ne soit pas la priorité absolue des responsables e-commerce. Même si ceux-ci y consacrent une partie du budget e-marketing, les leviers e-marketing plus tournés vers le ROI semblent toujours être privilégiés. Toutefois les grandes marques disposent tout de même presque toute d’une application mobile et la montée de Foursquare en France poussent les e-marketeurs a repenser leur stratégie.

 

«  En vérité, les tablettes n’ont pas cannibalisé le marché des téléphones mobiles : les utilisateurs de tablettes consomment les contenus de manière différente de celle des possesseurs de smartphones. » (…) Par ailleurs, contrairement au smartphone, la consommation de ce terminal ne se fait pas en mobilité mais les trois quarts du temps sur le canapé, avec une tasse de thé. »

Il est vrai que les comportements des consommateurs ne sont pas les même sur mobiles que sur tablettes. Plutôt que de canibaliser les marchés, les tablettes viennent au contraire compléter les services mobiles et finaliser l’acte d’achat sur le site e-commerce où il est plus facile (dans le sens pratique) d’acheter sur une tablette que sur mobile.

Pour exemple : l’internaute voit une pub TV ou est en magasin, il cherche l’information sur son mobile et la complète (voir passe à l’acte d’achat) le soir via sa tablette…

 

« de nouveaux formats comme le HTML 5, peuvent être plus engageantes pour les annonceurs qui pouvaient rechigner à investir dans la publicité mobile. »

Effectivement, le HTML 5 poussera peut-être plus les annonceurs à investir dans une refonte de site e-commerce plutôt que de s’engager dans une stratégie mobile. Et dans ce sens à favoriser la navigation sur ordinateur ou tablette plutôt que sur mobile.

Mais si finalement l’avenir n’était ni les tablettes, ni les mobiles mais la TV connectée ?….

L’ensemble de l’interview ici

Autre point de vu ici

Article rédigé par : Thomas Bourghelle – cabinet CoJT-Conseil // conseils et stratégie e marketing // accompagnement e-commerce Lille