quelques données sur le comportement e-commerce en Europe

quelques données sur le comportement e-commerce en Europe

Voici les quelques lignes importantes du dossier du Journal Du Net :

 

Espagne :

  • Le marché espagnol e-commerce BtoC devrait enregistrer une croissance de 18,8% en 2012 .
  • Le secteur de l’e-commerce n’est pas encore mature en Espagne en comparaison des marchés britannique, allemand et français.
  • L‘e-tourisme représente 36,3% des ventes en ligne du pays, loin devant l’habillement (3,1%) ou des produits techniques et électroménager (2,5%).

 

 

Italie :

  • Si l’Italie s’est lancée dans l’e-commerce plus tardivement que le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Espagne, le pays a entrepris de rattraper son retard. Le secteur italien de la vente en ligne BtoC devrait croître de 25,5% en 2012.
  • Si l’Italie compte moins de cyberacheteurs que les autres pays d’Europe de l’Est, le pays se distingue en revanche par un panier moyen plus élevé.
  • Amazon, arrivé dans la botte fin 2010, se classe en tête des sites d’e-commerce les plus visités, immédiatement suivi par LeGuide.com.

 

Royaume-Unis :

  • La croissance de l’e-commerce a continué de se renforcer jusqu’en 2012 : elle s’élevait à 12,8% en 2010, à 13,7% en 2011 et devrait atteindre 14,4% en 2012 malgré la crise économique,
  • Par rapport aux autres pays d’Europe de l’Ouest, la particularité du commerce électronique britannique est probablement l’importance du canal mobile,
  • En janvier 2012, déjà près du quart des mobinautes du Royaume-Uni envoyaient un mail ou consultaient les réseaux sociaux tout en faisant leur shopping en boutique, quand plus du tiers comparaient les prix sur leur smartphone.

 

France :

  • En France, eMarketer anticipe une croissance de l’e-commerce de 12,3% en 2012,
  • Le cabinet d’études prévoit que sa croissance se maintiendra à 11% l’an prochain puis passera sous la barre des 10%, inférieure donc à son niveau au Royaume-Uni.
  • l’augmentation des ventes en ligne est en partie alimentée par le nombre important de cyberacheteurs et résulte également de la pression économique que subissent les consommateurs français, qui les incite à aller trouver en ligne de meilleurs prix.
  • Le site marchand BtoC le plus populaire de France est Amazon

 

Plus de détail sur http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/e-commerce-europe-emarketer/

 

Veille par thomas Bourghelle, consultant e-commerce au sein du cabinet CoJT-Conseil // conseils et stratégie e marketing Lille // accompagnement e-business Lille