Réseaux sociaux et industrie : FACEBOOK est-il fait pour le BtoB ?

Réseaux sociaux et industrie : FACEBOOK est-il fait pour le BtoB ?

Réseaux sociaux et industrie : FACEBOOK est-il fait pour le BtoB ?

Nombre de nos clients nous posent cette question.
Bien que nous ne soyons pas Normand, nous n’avons pas de réponse catégorique sur le sujet : tout est fonction de la cible, du secteur et de ce que le client a à y raconter (voir notre vidéo sur le sujet des réseaux sociaux)

Alors plutôt que de répondre « ça dépend » (car ça dépend ça dépasse), nous avons été chercher les informations à la source : en rencontrant Facebook France, dont voici quelques arguments chiffrés :

1. Etat des lieux en France VS Europe :

3 chiffres marquants qui nous montrent que nous sommes en retard
• 30% des français ont des connaissances digitales dites « basiques »
• 12% des entreprises françaises utilisent les réseaux sociaux VS 18% en moyenne en Europe
• Au Royaume-Uni : le temps passé sur le web a dépassé la télévision pour la première fois en 2016

Laurent Solly (directeur Facebook France) : « le digital n’est pas réservé aux grandes entreprises ! »

2. Le changement de mode de consommation :

• 70% des entreprises achètent en ligne alors que seul 13% vendent en ligne (e-commerce pur ou création de contact via leur site)
• Le business n’est plus une question de produit/service mais de personne/personnalité
• La communication est devenue
o Immédiate : instantanée, partout tout le temps : tout le temps connecté
o Immersive : dans les coulisses, le savoir-faire, le savoir-être
o Expressive : dire ce que l’on fait, comment on le fait et surtout pourquoi on le fait

3. La mutation des réseaux sociaux :

• Le cerveau traite 60 000 fois plus vite les images que le texte d’où l’importance des outils visuels : photo sur vos sites, Instagram, Pinterest, Outil diaporama sur Facebook, LinkedIn ou encore Viadeo…
• Facebook par exemple est devenue une plateforme vidéo : 1 milliards de vidéo en 2014, 8 milliards en 2016 ! Sans ce virage pris, Facebook serait mort (dixit le DG France)

 

4. Et le BtoB dans tout ça ??? Preuve par l’exemple :

Quelques bases :
 Facebook est utilisé comme une vitrine qui permet d’atteindre les clients
 Plus de 1 million de TPE françaises sont sur facebook
 77% des français sur Facebook sont connectés à une entreprise locale

Exemple 1 : mobilier industriel

• Facebook est là pour mettre en scène le mobilier mais surtout la société
• Mise en place de publicité facebook. L’objectif « Boost de post » fonctionne le mieux. Cela entraine plus de passage en boutique, plus de commandes, de demande de prix : au lieu de 20 personne en boutique, la moyenne est passée à 50.
• Le ciblage permet aussi de toucher l’international
• L’entreprise a changé sa manière d’investir en communication : 80% de son budget est désormais sur Facebook FB et ils ont arrêté les publications dans la presse spécialisée car ils ne pouvaient pas en mesurer le ROI

 

Exemple 2 : tissu pour fabriquant
• L’entreprise a commencé par l’hyper-local pour avoir une base solide
• Avec leurs clients, cela leur permet de travailler la proximité avec un côté moins « officiel » qu’un commercial : « nous avons raccourci le contact »
• Cela permet de montrer le savoir-faire, l’envers du décor
• Et de mettre de l’humain derrière les machines

 

3 bonnes pratiques à retenir de ces échanges :
 Proximité : humaniser la marque, la personnaliser
 Bien cibler sa publicité
 Avoir de beaux visuels

 

En conclusion : vous vous devez d’être présent là ou vos clients se trouvent : que ce soit sur leurs réseaux professionnels mais aussi sur les réseaux plus personnels.

 

L’Équipe COJT
Consultant e-business BtoB et Industrie Lille

Article rédigé par Thomas Bourghelle/ Consultant ebusiness au sein du cabinet conseil web Lille COJT / accompagnement stratégie e-business Lille / agence référencement naturel Lille