Agence web Lille

Y a qu’à faire un site, les clients viendront tout seul !

Ou comment planter son plan commercial si l’on ne se pose pas les bonnes questions tout de suite.

La création ou la refonte d’un site n’est pas un objectif en soi. Le développement de l’activité est l’objectif unique : «cela va me coûter combien pour quel CA supplémentaire ?»

Connaître son CA supplémentaire, c’est connaître ses clients potentiels :

Analyser votre marché potentiel sur le web et ses marges de progression.

Sur le net, les clients potentiels sont diffus mais bel et bien présents : quasiment tout le monde a désormais réalisé un acte d’achat par internet, mais à leurs yeux vous n’existez pas encore ou n’êtes présent que très ponctuellement au gré des mots clés tapés et du surf. À moins d’être une marque connue, l’internaute ne viendra pas spontanément sur votre site, il ira d’abord sur Google ou suivra un lien envoyé par un ami via un e-mail.

Lors de cette étape, vous devez identifier votre « part de marché web » : combien de nouveaux clients puis-je avoir ? Combien de clients existants puis-je transformer sur le site à moindre frais ? Combien de clients peut-il y avoir sur le web dans mon activité ? Combien de nouveaux clients le nouveau site peut-il me générer ? Si ma marque est connue et bien implantée sur le web, quelle est ma marge de progression ? Ne risquez-vous pas de cannibaliser les autres canaux de distribution ?

Pour vous aider, partez de votre existant : le réel, le constaté. Créez des hypothèses basses et hautes. Simulez des plans de trafic : vous voulez combien de clients en plus en fin d’année ? Ne faites pas l’erreur de partir du budget acquisition pour établir un nombre de clients. Fixez vous un objectif à 1, 2 et 3 ans. Au-delà, ce n’est même pas la peine d’y penser, le web aura changé et votre site aussi !

COJT – Agence web Lille