Web et retail, plus que complémentaires

Web et retail, plus que complémentaires

Un consommateur sur trois prépare sa visite en magasin par le biais des sites internet

Les sites e-commerce et les points de vente physiques sont devenus 2 canaux de vente indispensables et indissociables.

Repérer les promos ou comparer les prix sur le site e-commerce ou vitrine d’un magasin avant de se rendre dans le point de vente physique est désormais un comportement naturel du consommateur. Mais comment les enseignes marient-elles boutiques e-commerce (virtuelle) et réelle ?

Ex : avant de faire ses courses, l’internaute se connecte sur le site (e-commerce ou vitrine) de la marque ou du magasin. afin de repérer les promotions du moment instore. Sur place l’internaute étant inscrit au club de la marque via son mobile, n’a plus qu’à présenter son mobile à la caissière afin de bénéficier de quelques réductions …

Définir le rôle de chaque canal et surtout son apport :

Le site internet est devenu plus qu’un simple outil d’aide à la décision : il s’humanise pour donner de plus en plus de conseils et d’informations à l’internaute. Pour autant il ne faut pas que celui-ci remplace l’offre magasin mais la complète. .

Comment ? Voici quelques exemples…

Permettre l’accès à l’offre partout tout le temps. Ne plus laisser de place aux grèves de transports, aux imprévus climatiques, aux contraintes d’horaires…Permettez à votre client de vous trouver 24 h/ 24 et 7 j/7, invitez les à poursuivre leur expérience en dehors des horaires d’ouverture.

Projetez votre client : La réalité augmentée. Achatdesign.com, spécialiste du mobilier design, propose à sa clientèle de télécharger une photo de son intérieur sur son site afin d’y visualiser les meubles désirés, par exemple, un canapé dans un salon : le taux de transformation aurait grimpé de 10 à 15 %.

Conseiller et rassurer le client : Le click-to-call. un internaute qui visite un site ou une page web n’a qu’à cliquer sur un lien pour solliciter qu’on le rappelle afin qu’il puisse avoir plus de renseignements, plus de détails, un rendez-vous…Il existe également une version click to talk ou le click lance une conversation par chat.

Améliorer la rapidité de service : Chez McDonald’s, on installe des bornes «self service» permettant au client de passer lui-même commande, et donc d’éviter les files d’attente…

Quand l’offre devient Mobile : au travers des SMS d’alertes promotionnelles (promos, bons de réduction, etc.)

Et complémentaire : photographier un produit du catalogue papier à l’aide de son iPhone, pour en obtenir immédiatement la fiche technique (taille, couleur, prix), puis passer commande.

Ou interractive : le flashcode (voir la vidéo sur notre page facebook : www.facebook.com/Advisia), ce code-barre carré, apposé sur tous types de supports physiques (affiches, journaux, packaging, catalogues, papier, etc.), permet, s’il est «repéré» à l’aide d’un mobile, de transmettre au mobinaute toutes sortes d’informations (promo, site web, vidéo….)

Sources :

Etude réalisée par le cabinet BearingPoint, en partenariat avec l’hebdomadaire LSA, qui a interrogé les professionnels de la distribution sur l’interactivité entre les différents canaux de vente

http://www.e-marketing.fr